Retour sur notre campagne sociétale « Agissons contre les violences sexistes : Sensibiliser pour mieux prévenir! »

Notre différence, votre force

Retour sur notre campagne sociétale « Agissons contre les violences sexistes : Sensibiliser pour mieux prévenir! »

Le 30 septembre dernier a eu lieu le lancement de la campagne sociétale de l’INÉÉI-PSH « Agissons contre les violences sexistes faites aux femmes et aux filles en situation de handicap: Sensibiliser pour mieux prévenir! ». Un événement virtuel sur Zoom, réalisé en collaboration avec le RIPPH ayant réuni près de 40 personnes de différents horizons.

Nous avons été très heureuses.eux d’accueillir autant de personnes en pleine pandémie, sachant tous les défis et changements drastiques auxquels nous faisons face tous autant que nous sommes depuis le début de cette pandémie causée par la COVID-19.

Un grand merci à nos généreux bailleurs de fonds: la Fondation du
Grand Montréal et le Fonds sur l’égalité ainsi que Les Fondations Communautaires du Canada. Un merci tout spécial à nos partenaires et collaborateurs qui ont su faire de ce projet et cet événement un réel succès et poursuivront leur engagement tout au long de cette campagne et même au-delà.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DE l'ÉVÉNEMENT

LISEZ LES MOTS D’OUVERTURE

par Mme Hélène Lépine (Présidente du CA de l’INÉÉI-PSH)

« Bonjour à vous,

Merci Amanda, Rose–Anne et Camille pour votre accueil.

À titre de présidente du CA de l’INÉÉI_PSH, il me fait plaisir de vous souhaiter la bienvenue à cet événement prometteur organisé en collaboration avec le RIPPH et nos nombreux autres partenaires.

L’événement virtuel auquel vous participez « Bâtir des solidarités assurant des communautés sécuritaires, égalitaires et inclusives » souhaite donner la parole et surtout lancer un appel à l’action par une campagne sociétale pour partager des propositions de sensibilisation afin de mieux prévenir et surtout éliminer toute forme de violence envers les femmes et les filles et ainsi assurer sécurité, égalité et inclusion pour toutes.

La campagne sociétale que nous lançons aujourd’hui « Agissons contre les violences sexistes : sensibiliser pour mieux prévenir » se veut courageuse et
porteuse d’espoir d’un changement permanent et nous vous remercions de la
supporter par votre participation virtuelle mais non moins active.

Nous sommes heureux (ses) de compter sur nos partenaires et donateurs qui ont contribué activement à ce que soit rendu possible ce beau projet.

Merci à:

  • À la Fondation du Grand Montréal (FGM),
  • Fondations Communautaires du Canada via le Fonds Pour l’Égalité du gouvernement fédéral,
  • Au bureau du député de Laurier-Dorion M. Andrés Fontecilla (QS).
  • Nos organismes collaborateurs :
    SPECTRUM PRODUCTION, FLUX Mtl.
  • La Commission de développement des ressources humaines des
    Premières Nations du Québec
  • De Phys sans limite
  • La Coalition des parents d’enfants à besoins particuliers du
    Québec (CPEBPQ)
  • La gang à RAMBROU
  • Au Réseau international sur le processus de production du handicap (le RIPPH)

Et j’invite M. Jean-Pierre Robin, président du Conseil d’administration du RIPPH, à se joindre à moi pour vous souhaiter la bienvenue

À vous M. Robin. »

Remerciements

« Au nom de M. Jean-Pierre Robin, président du Conseil d’administration du RIPPH et en mon nom personnel, je tiens à remercier et à féliciter:

  •  Les panelistes
  • Le Comité Aviseur
  • Les artistes
  • Les organisateurs et organisatrices qui ont travaillé dans l’ombre et dans la lumière
  • Et encore merci aux donateurs, et organismes partenaires (que j’ai
    nommés au tout début) qui ont contribué à rendre ce beau projet possible

Merci à vous tous et toutes pour ce bel événement rassembleur de prise de la parole.

Mais je tiens à remercier, plus particulièrement, Selma Kouidri, PDG de l’INÉÉI-PSH, pour son courage et sa détermination. Selma, tu portes haut et fort le flambeau de la défense des droits des personnes présentant des capacités différentes. Ta conviction profonde qu’ensemble on peut agir, qu’ensemble on peut bâtir des solidarités, crée une force nouvelle dans la sphère sociale et cet événement d’appel à l’action laissera ses traces, j’en suis plus que certaine.
Merci Selma.

Je tiens aussi à remercier tous les participants et participantes qui ont accepté d’être ici avec nous aujourd’hui. Vous êtes les premiers artisans de cette nouvelle construction pour assurer des communautés sécuritaires, égalitaires et inclusives. Et nous vous en remercions. À toutes et tous, merci de votre solidarité. Et si vous souhaitez concrétiser cette solidarité, je vous invite à poser une première action en devenant membre de l’INÉÉI_PSH afin de contribuer à réaliser cet engagement de « Bâtir des solidarités assurant des communautés, sécuritaires, égalitaires et inclusives ».

Visitez notre site WEB, inscrivez-vous.
Nous espérons que vous vous inscrirez en grand nombre.
Merci de votre présence. »

par Jean-Pierre Robin (Président du CA du RIPPH)

« Bonjour à toutes et tous,

Le Réseau international sur le Processus de production du handicap, le RIPPH,
est très fier d’appuyer l’INÉÉI – PSH pour le lancement de sa campagne
sociétale « Agissons contre les violences sexistes : sensibiliser pour mieux
prévenir ! »

Bien que l’Institut soit encore tout jeune, il est déjà un militant actif et reconnu
dans la sphère sociale, notamment sur les réseaux sociaux, où il fait preuve d’un leadership très prometteur. Ainsi, j’ai le profond sentiment qu’il va marquer l’histoire du mouvement de revendication des droits des personnes présentant
des capacités différentes, celles qu’on a pris l’habitude de nommes les personnes en situation de handicap, comme s’il n’y avait que cela pour les représenter. Cette fois-ci, profitant de la tribune mise en place par l’INÉÉI – PSH,
ces personnes seront bien davantage en situation de participation sociale…!

La campagne de sensibilisation qui est lancée aujourd’hui ne manque pas
d’audace et ce, tant par le choix de thématiques dont on parle encore trop peu et
que l’INÉÉI – PSH a le courage d’amener sur la place publique, que par la prise de parole qu’elle encourage chez ses partenaires.

Au rang des experts invités, il y aura, au premier rang, toutes celles et ceux qui
sont experts de leur propre vie et qui ont tant à nous partager.

Ensemble, prenons le temps d’écouter attentivement ce qu’elles ont à nous dire;
je suis persuadé que vous aurez envie de soutenir le mouvement et d’engager le
dialogue pour une recherche solidaire de solutions inclusives et durables.

J’invite maintenant Madame Adriana ESLAVA du Réseau pour la Paix et
l’Harmonie Sociale, à conclure ce mot de bienvenue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *